jamie-sams-side-1_edited.jpg

Jamie Sams

 

(octobre 1951- décembre 2020)

Bien qu'elle n'aie pas écrit elle-même tous les contes et les enseignements qui figurent dans le livre des 13 Mères Originelles puisqu'ils lui ont été transmis par Cisi Laughing Crow et Bertha Broken Bow, c'est bien Jamie qui les a retranscrits et permis qu'ils soient rendus accessibles à tous sous une forme structurée permettant de cheminer au quotidien.

Jamie Sams était d’origine française et Amérindienne, ses ancêtres descendant des tribus Cherokee, Seneca, Choctaw et Mohawk.

Elle était l’un des membres importants de la Loge d’Enseignement du Clan du Loup, elle dirigeait et accompagnait des retraites en tant que leader cérémoniel ; elle était également auteure et écrivait à propos de la spiritualité Amérindienne.

En faisant don d’une grande part du pourcentage des royalties qu’elle a gagné avec ses livres, Jamie Sams a financé personnellement de nombreux programmes de soutien à la communauté Amérindienne.

 

Dès 1988 elle développa un programme consacré aux plus jeunes des communautés Amérindiennes dont une partie concernait l’abstention d’alcool et de drogues, elle fournit aussi des livres à leurs écoles et à leurs membres qui purgeaient une peine de prison. Elle subventionna également des voyages qui permettaient aux anciens de pouvoir transmettre leurs connaissances aux plus jeunes par le biais de conférences tout en offrant des bourses aux enfants de parents célibataires d’origine Amérindienne afin qu’ils puissent obtenir un diplôme universitaire.

Elle s’est rendue dans de nombreuses réserves et a offert aux jeunes et aux moins jeunes des stages et des séminaires consacrés au bien-être. Elle fût bénévole à l’Ecole de l’Héritage Amérindien de Seattle, aux Tribus de la Tulipe de Washington, au Club de garçons des Orphelins Cherokee de la Bande de l’Est et a également offert des fonds afin que les enfants des Mohawk et Aquasasni puissent se rendre à la Conférence « Cradleboard ». Elle a travaillé avec des ainés Ojibwe au Canada et fonda le Centre de la Tortue pour accueillir et prendre soin des femmes battues d’origine amérindienne.

               Jamie sams a été l’orateur principal du programme d’alphabétisation des familles et des enfants d’origine Amérindienne et de l’association des Conseillers du Tiers Monde de Californie. En Afrique elle a fait partie du groupe de travail de Nelson Mandela et a œuvré avec lui de façon à préserver les histoires des tribus africaines indigènes. En Australie elle a apporté son aide à de jeunes auteures aborigènes des territoires du Nord Ouest qui faisaient partie de l’association des Femmes Arborigènes préservant les enseignements et les histoires de leurs aînés. Elle fonda l’association «  Native American Tribal Traditions » qui permit d’accueillir d’innombrables enseignants et leader spirituels amérindiens sur leur terrain de cérémonie dans le ranch de la vallée des Miracles, au nord du Nouveau Mexique.

Elle créa aussi la Fondation des Enfants de la Terre afin d’œuvrer exclusivement aux besoins des enfants et à leur désir de soulager les souffrances de toute l’humanité.

 

Source : https://www.spiritualityandpractice.com/explorations/teachers/view/116/jamie-sams

Texte de Frederic et Mary Ann Brussat